Fabrika Garazi
56 rue de la citadelle
64220 St-jean pied de port
06 80 36 41 87
fabrika.garazi@gmail.com
Notre actu sur facebook  

L'actualité de la Fabrika

Exposition-vente

Madame, Monsieur,

La galerie Fabrika a le plaisi [...]

Bijoux

Petits plis

Les bijoux Petits Plis sont des pièces uniques créées avec amour par Véronique Wardega dans son atelier parisien.

Découvrez ces pliages traditionnels japonais à partir de supports variés : papiers japonais, tickets de métro, sachets de thé, opercules de yaourts… vernis afin d’assurer leur pérennité.

La tradition de l’origami (de oru : plier et kami : papier ) remonterait au nœud de kimono, savoir-faire transmis de mère en fille.

Selon certains historiens, les pliages seraient nés en Chine dès l’invention du papier, au IIème siècle. Puis les pliages liés aux rituels religieux, réalisés par les moines shintoïstes se seraient développés au VIème siècle, au Japon.

A partir de l’An Mille apparaissent les modèles traditionnels japonais tels que la grue sauvage, le papillon, la grenouille. Encore de nos jours, les flacons de saké sont scellés par un papier en forme de papillon, à l’occasion des mariages.

A chaque pliage correspond une symbolique (avec des variantes et subtilités selon les cultures).

Ainsi la grue sauvage symbolise mille ans de bonheur et de paix, le bouton de lotus la longévité et la féminité, la rose la tendresse, les papillons l’amour et la renaissance, la tortue la sagesse et la fertilité, le cygne l’élégance, le poisson la prospérité et la chance.

La grue sauvage, «1000 ans de bonheur et de paix»

Le modèle de la grue sauvage est présenté dans les plus anciens livres d’origami. Symbole de bonheur, de paix, de longévité, ce pliage reste profondément ancré dans la vie des japonais. En voici un exemple.

La bombe atomique qui détruisit Hiroshima à la fin dela Seconde GuerreMondiale fit une orpheline de 12 ans nommée Sadako Sasaki. Gravement atteinte par les terribles radiations, elle fut hospitalisée et commença à réaliser des pliages de grues avec les papiers enveloppant ses médicaments. Sa conviction était que, si elle parvenait à réaliser 1000 grues, ses prières pour la paix seraient exaucées. Elle ne put hélas en réaliser que 644

En 1958, une statue fut érigée en sa mémoire au Parc d’Hiroshima. Aujourd’hui encore, les enfants des écoles viennent y déposer des guirlandes de 1000 grues. En hommage, j’ai réalisé oPAIXrcule, couronne de 1000 grues.